Nouveau : toutes les gourdes Zeste sont à présent certifiées Origine France Garantie® 🇫🇷 Nouveau : toutes les gourdes Zeste sont à présent certifiées Origine France Garantie® 🇫🇷
Accueil / Blog / Qu'est ce que l'éco-conception ?
Qu'est ce que l'éco-conception ?

Qu'est ce que l'éco-conception ?

On en a tous déjà entendu parler. Mais il n’est pas toujours simple de savoir de quoi il s’agit lorsque l’on lit “éco-conçu” sur l’étiquette de produit. 🧐🏷️

Pourtant, l’éco-conception a de nombreux atouts. Et il ne s'agit pas uniquement d’un argument marketing pour vendre des produits “green”, mais bien d’une démarche qui fait appel au bon sens.⚙️

On vous en dit un peu plus sur les produits et services éco-conçus et leurs impacts, dans cet article. 👇

1) Les principes de l'éco-conception

L’éco-conception est principalement décrite au niveau international par la norme. De là, 5 grands principes fondamentaux se dessinent dans une démarche d’éco-conception. Et cela dans un souci d’efficacité et de crédibilité du bien matériel ou du service produit. 

C’est en prenant en compte ces différents principes que celui-ci se différencie d’une démarche de green-washing et qu’on évite les transferts de pollution dans son cycle de vie.🏭

  • l’approche multicritère : ici on considère les différents critères environnementaux pour analyser le produit : quelles sont les ressources qu’il consomme et quels sont les rejets qu’il produit, avec les conséquences qui vont avec : pollution ou transformation des milieux.⚠️
  • l’approche du cycle vie : c’est l’analyse et la prise en compte de l’entièreté du cycle de vie du produit. De l’extraction des matières premières jusqu’à sa fin de vie. ∞
  • l’approche système : il s’agit de considérer le produit dans son ensemble, en prenant en compte tout son écosystème, c'est-à-dire son emballage, ses pièces de rechange, les supports publicitaires qui l’accompagneront…
  • le principe de fonctionnalité : il vise à baser les spécifications techniques issues des besoins et attentes des consommateurs au cœur de la conception, pour préserver la qualité d’usage du produit ou du service.👌
  • l’approche multi-acteurs : c’est le fait d’être en capacité de mobiliser les bons acteurs aux différentes étapes du projet et du cycle de vie du produit (matières premières recyclées, emballages éco-conçus, recyclage du produit et des emballages). C’est une approche clé pour créer une économie circulaire et un cercle vertueux autour d’un produit.♻️
 

2) Les différents niveaux de l'éco-conception 🙌

L’éco-conception est une démarche accessible à tous ceux souhaitant concevoir des produits en tenant compte d’aspects environnementaux. C’est pourquoi, elle ne concerne pas seulement de nouveaux produits, mais également des produits déjà sur le marché. 

Différents niveaux permettent donc aux entreprises de reconcevoir leurs produits de manière graduelle.

article zeste eco conception niveaux

L’éco-conception peut être envisagée “step by step”. C’est ainsi que l’on distingue différents niveaux dans le management environnemental. 

Niveau 1, l’amélioration progressive 🔧

Il s’agit souvent d’une démarche économique pour les entreprises ayant un impact mineur sur le produit : réduction d’une matière, optimisation de coût… L’environnement est souvent peu impliqué, mais l’impact le concernant est démontrable. 

Niveau 2,  la reconception du produit ⚙️

C’est le fait de reconcevoir un produit déjà existant, en prenant en compte l’ensemble des aspects et impacts environnementaux qui le concernent. Cela nécessite une remise en cause indéniable. Mais les bénéfices sont facilement anticipables.

Niveau 3,  l’innovation des fonctions💡

Ce niveau décrit une manière d’imaginer des produits et des services, en imaginant de nouvelles fonctions et en prenant en compte dès le départ les aspects environnementaux. C’est à partir de ce niveau que l’entreprise s’engage stratégiquement dans une démarche d’éco-conception. 

Niveau 4, l’innovation du système🚂

Ce dernier stade implique une remise en cause complète du système de création des produits et des services. Ce n’est plus simplement un produit qui est éco-conçu, mais c’est tout le processus de réflexion et la stratégie de l’entreprise qui est impliquée. Le cahier des charges et la culture interne de l’entreprise doivent être repensés.

3) Quels sont les bénéfices de l'éco-conception ? ✅

L’éco-conception représente de nombreux bénéfices pour les entreprises, les consommateurs, et évidemment pour l’environnement. 

Les bénéfices économiques 💶

L’éco-conception permet d’effectuer des économies, qu’il s’agisse d’une baisse de la consommation de matière, d’une baisse des dépenses énergétiques liées à la fabrication du produit ou du service, des coûts de transports ou d’emballage. 

Même si elle peut être fastidieuse au démarrage, l’éco-conception augmente le niveau d’expertise des collaborateurs. Grâce à une meilleure connaissance du processus de conception et de fabrication ainsi que des parties prenantes (fournisseurs, transporteurs, consommateurs), qui découlent des principes fondamentaux de l'éco-conception. 

De plus l’éco-conception représente une boîte à outils commune pour tous les éco-concepteurs, c’est un patrimoine précieux.

Pour les consommateurs, l’éco-conception permet d’avoir accès à des produits plus durables et donc avec des cycles de vie plus longs, réparables… Ce qui limite la récurrence d’achat. 

Bénéfices écologiques🌱

Grâce à l’éco-conception les matières premières sont mieux gérées, et les éventuelles pertes minimisées et recyclées. 

Elle aide les entreprises à intégrer des matières plus durables et facilement recyclables (comme l’inox par exemple) dans la conception de leurs produits. 

Enfin, elle exige de mesurer les impacts environnementaux des produits, ce qui amène à plus de transparence pour les consommateurs, et d’ainsi de les aider à faire des choix plus éclairés. 

Bénéfices sociétaux 👥

L’éco-conception tend à limiter les impacts environnementaux des entreprises sur les milieux naturels, cela signifie également que nous pouvons vivre dans des milieux plus sains. Elle permet aussi de créer de nouveaux besoins : recyclage, réparations… Ce qui crée un cercle vertueux et permet de créer de nouveaux emplois porteurs de sens.

4) Quels sont les outils de l'éco-conception ? 🧰

article zeste eco conception outils

Des outils nécessaires à l'éco-conception
 

Pour accompagner les entreprises dans leurs démarches d’éco-conception, de nombreux outils sont disponibles pour structurer leurs réflexions et conduire le développement de produits ou services éco-conçus. Listons-en quelques-uns ! 📋

Les outils de préconisations ont pour but d’accompagner le concepteur dans sa démarche d’éco-conception et de l’aider à trouver les solutions adéquates à son projet. Il s’agit donc de normes, de guides, de labels… 

Les outils d’évaluation ont pour but d’évaluer les produits à reconcevoir pour mesurer leurs impacts environnementaux. C'est-à-dire pour mesurer les besoins nécessaires, puis les bénéfices de l’éco-conception par la suite. Il s’agit donc de matrices, de bilans énergétiques, du taux de recyclabilité…

4) La réglementation autour de l'éco-conception⚖️

L’éco-conception est encadrée à l’international par la norme XP ISO/TR 14062 publiée le 1er janvier 2003 et au niveau Européen par la directive CE n°2009/125.

Bien que celles-ci ne soient pas utilisables à des fins de certification “éco conçu”. Elles créent le cadre de l’éco-conception et permettent aux entreprises qui s’y intéressent de connaître les concepts et les pratiques ayant trait à l'intégration des aspects environnementaux dans la conception et le développement de leurs produits. 

Quand une entreprise souhaite utiliser le terme "éco conçu"  à propos d’un produit ou d’un service, elle doit être en mesure de fournir les éléments montrant sa démarche de manière significative, pertinente, vérifiable et concrète. 

Les informations que devra retrouver le consommateur sur les produits seront : 

✔️une définition de l’éco-conception (selon la directive n°2009/125 ou de la norme ISO 14062).

✔️indiquer quels composants ou parties sont éco-conçus (emballage, le produit dans la globalité). 

✔️les principales caractéristiques environnementales du produit et/ou de son emballage.

✔️des informations sur les réductions d’impacts environnementaux liés à la démarche d’éco-conception (consommation de matières, émissions, etc).

5) Quelques exemples d'éco-conception 🙌

Maintenant que vous êtes un peu plus au clair avec l’éco-conception voici quelques exemples de produits éco-conçus. Enfin un peu de concret ! 🙃

Fairphone, les téléphones à la durée de vie allongée 📱

Numérique et écologique, cela ne coule pas forcément de source. Et pourtant Fairphone, une entreprise néerlandaise s’est lancée dans ce pari. Son objectif ? Rendre les smartphones plus durables et démocratiser leur recyclage. Une démarche à double sens : les smartphones étant actuellement très mal recyclés, nous commençons déjà à connaître des pénuries de matières premières pour les pièces électroniques.

article zeste eco conception fairphone exemple
Des smartphones 100% modulaires (crédits : Fairphone.com)
 

Sachant que les smartphones conventionnels ont une durée de vie de 2 ans et demi en moyenne. Fairphone a fait le choix d’agir sur deux problématiques : la matière et la durabilité du produit. Pour ce deuxième axe, l’entreprise propose des produits réparables par leurs utilisateurs, le smartphone est vendu avec un petit tournevis et les pièces sont disponibles à l’achat directement sur leur site. Un bon compromis pour un numérique responsable. 

Lafuma, le mobilier fait pour durer et conçu pour être recyclé 🪑

article zeste eco conception exemple lafuma

La marque prévoit le démontage facile de ses produits pour un recyclage optimisé (crédit: lafuma-mobilier.fr)
   

Lafuma est une marque bien connue, pour ses vêtements techniques, mais aussi pour son mobilier de jardin. Une marque proche de la nature depuis longtemps. Ainsi l’éco-conception semble être logiquement intégrée dans sa démarche. 

Pour son mobilier, la marque propose donc des produits en partie recyclés, faits pour durer (fabriqués en France et garantis 5 ans), avec un taux de retour produit en service après-vente de 0,3%. Pour aller plus loin dans sa démarche, la marque a fait le choix de produits pouvant se détacher complètement afin de mieux recycler chaque pièce. 

Enfin les emballages et les catalogues sont issus de matières recyclées, et la marque s’est rapprochée d’un centre de tri spécialisé dans le mobilier pour mieux comprendre la fin de vie de ses produits. 🤔

Notre gourde et son pochon isotherme 💧❄️

Vous vous en doutez, notre gourde s’inscrit dans une démarche d’éco-conception. 

En toute transparence, nous avons d’abord travaillé avec deux designers mettant au cœur de leur travail la sobriété et la simplicité. Nous avons également mobilisé des savoir-faire déjà présents en France pour leur fabrication et l’inox que nous utilisons est issu à 70% du recyclage. ♻️

packaging recyclé

Même nos emballages sont recyclés.

Ainsi nos gourdes sont faites pour durer. Mais aussi la housse isotherme qui les accompagne, puisqu’il est réalisé à partir de chutes de tissus néoprène.🧵

Voilà, nous espérons que cet article a su vous éclairer sur l’éco-conception et toutes les belles idées qui la composent. Pour conclure il s’agit d’une démarche d’amélioration continue qui tend à être bénéfique pour l’environnement et la société. Cette démarche est applicable dans de nombreux domaines et accessible à tous. 

Enfin en tant que consommateur, acheter des produits éco-conçus permet également de se lancer dans la slow-consommation.

Alors si vous travaillez dans une entreprise qui conçoit des produits ou des services, n'hésitez pas à partager cet article autour de vous ! 

Sinon, consommez-vous des produits ou des services éco-conçus ? Racontez-le nous en commentaire.

0 commentaires

Laissez un commentaire