OUS SOUHAITEZ FAIRE GRAVER DES GOURDES POUR VOS COLLEGUES ? RDV ICI VOUS SOUHAITEZ FAIRE GRAVER DES GOURDES POUR VOS COLLEGUES ? RDV ICI
Accueil / Blog / GDD Générale de découpage : Interview avec l'expert en solutions qui tranchent
GDD Générale de découpage : Interview avec l'expert en solutions qui tranchent

GDD Générale de découpage : Interview avec l'expert en solutions qui tranchent

Hello ☀️

Nous sommes de retour avec une interview de l'un de nos partenaires emblématiques : la Générale De Découpage (GDD). 

Entreprise du Patrimoine Vivant, la GDD existe depuis 1999 mais est filiale de Tb Groupe dont l'existence remonte à 1648. GDD est un acteur emblématique dans le secteur de l'industrie de la coutellerie

Pour ceux qui nous suivent sur les réseaux et via notre newsletter, nous avons sorti récemment un set de couverts nomades. 

Set de couverts nomades

Photo : set de couverts nomades personnalisables ZESTE

Nous avons eu la chance d'être accompagnés par la GDD pour la création de ce set de couverts en acier trempé recyclé. 

On a d'ailleurs sorti un article sur sa conception. 

Nous avons rencontré Stéphane GUILLAUMONT, Dirigeant de la société GDD depuis 1999.

Bonjour Stéphane, pouvez-vous vous présenter et présenter votre activité ? 

Enchanté, je suis donc co-dirigeant de la société TB groupe. La Générale de découpage est en fait une filiale de TB groupe depuis sa création en 1999 pour répondre à notre volonté de regrouper tous les savoir-faire de l'entreprise sous un toit unique. 

Tb groupe

Photo : Locaux TB groupe

Pour comprendre davantage l'historique de la GDD, je me permets donc d'aborder rapidement l'origine de la société. 

C'est le travail de plus de 13 générations, l'entreprise familiale est historiquement une des plus anciennes de France car son existence remonte à 1648 ! 🇫🇷

Le set de couverts nomades a été fabriqué via la filiale GDD qui représente l'expertise de TB groupe sur la fabrication en matière coutellerie. 🍴

Aujourd'hui, toutes les typologies de métiers en lien avec la conception et la fabrication sont intégrées à la filiale : c'est plus de 7000m2 qui regroupent l'ensemble de notre expertise, du bureau d'étude, aux opérateurs.

De la bobine d'acier au produit fini ! 

Au sein de GDD aujourd'hui nous sommes 50 salariés et dans le groupe, nous sommes 120.

Sur le set de couverts nomades c'est une dizaine de personnes qui ont travaillé sur le projet. 

GDD

Photo : Étape du processus de fabrication de couverts

En effet, entre le service commercial, le bureau d'étude, le service spécialisé en mécanique outillage, le responsable d'atelier, les opérateurs... C'est un bon nombre d'acteurs qui interviennent dans l'élaboration du projet. 

C'est aujourd'hui la force de GDD : partir d'une idée et la conceptualiser de A à Z.

Nous maîtrisons entièrement notre chaîne de production ce qui nous permet de faire très peu appel à de la sous-traitance !  

Quelles sont les valeurs de l'entreprise ? qu'est ce qui vous anime ? 

Aujourd'hui ce qui nous permet d'être compétitif et en constante évolution, c'est de réussir à rester dynamique tout en se reposant sur nos compétences historiques. Nous avons une culture d'entreprise qui est bâtie sur l'ancienneté et nous avons très peu de turnover au sein de l'entreprise. 

Nous sommes une PME familiale, identifiée localement depuis très longtemps ce qui induit une notion d'appartenance qui est vraiment très forte.

En effet, les gens se reconnaissent au travers de l'entreprise. Il y a une vraie cohésion, connaissance des uns et des autres, et une proximité autour d'un projet commun qui nous permet de grandir sainement.  

Stéphane GUILLAUMONT

Photo : Stéphane GUILLAUMONT - Dirigeant de la GDD 

Ensuite, au delà de notre culture d'entreprise le dynamisme de l'entreprise est aussi fondamental pour nous différencier. Nous sommes extrêmement réactifs et nous améliorons constamment notre manière de produire et de fonctionner. On se réinvente, à travers le numérique par exemple, pour l'environnement, pour nos salariés... 

C'est intimement lié à la notion de fidélité, loyauté des salariés qui sont là depuis longtemps.Cela nous permet d'aller de l'avant en permanence en étant accompagnés par des collaborateurs qui maîtrisent parfaitement leur métier.

Quand je vous dis RSE, qu'est ce que ça vous évoque ? 

Précédemment je vous parlais de la culture d'entreprise, de la durabilité de notre modèle grâce à la fidélité de nos salariés et au dynamise de la structure. 

Cela met en avant le fait que nous cherchons à avoir une croissance raisonnée et durable. C'est essentiel pour nous d'avoir une politique 0 rejet et d'apporter des actions concrètes sur le retraitement des eaux et la revalorisation des déchets. 

Déjà, on est en pleine nature, dans une très belle région, on ne peut avoir qu'envie de préserver l'environnement qui nous entoure ! 

De plus, depuis nos débuts nous sommes hyper vigilants sur la production quant au rejet des déchets et de l'eau notamment. L'industrie coutelière est une industrie historiquement polluante, la plupart de l'eau consommée pour la production est rejetée dans le milieu naturel.  

Pour solutionner cette problématique nous avons dès le départ (1999) créé un système de filtration de l'eau pour récupérer l'eau consommée durant la fabrication et lui permettre d'être renouvelée.

Lorsque l'on a créé ce processus en 1999 il n'y avait pas du tout la notion de RSE, nous n'avons pas communiqué sur le sujet alors que nous étions peut-être les premiers à innover sur cet aspect. Si on devait continuer de faire mieux, ce serait ça : communiquer sur toutes les actions que l'on met en place pour valoriser nos engagements. 

Si on parle également de la partie gestion des énergies nous équipons nos sites de panneaux solaires et nous avons d'ailleurs un site logistique qui va être mis en service avec 80% d'autonomie électrique. 

 

Structure GDD

Photo : Panneaux solaires installés chez GDD

 

Sur les matériaux que nous utilisons, nous produisons avec de l'acier qui se recycle à 100%, du plastique recyclé ou qui se recycle... Nous tentons d'être le plus clean possible et d'être censés dans nos actions. 

Tous ces projets naissent d'une volonté commune au sein de l'entreprise de faire mieux chaque jour dans nos usages. Nous ne sommes pas partis d'une demande client ou d'une obligation spécifique, nous avons plutôt saisi l'opportunité à chaque moment de la vie de la structure, de faire mieux. 

Afin de certifier nos engagements environnementaux nous sommes aujourd'hui certifiés ISO 9001 et ISO 14001 depuis 12 ans maintenant. 

ISO 14001

Photo : ISO 14001

Vous pensez à quoi pour l'avenir ? 

Pour l'avenir on souhaite rester dans cette dynamique de concrétiser nos idées en faveur d'engagements environnementaux et sociétaux. 

Nous souhaitons également continuer de nous développer autour des métiers de la conception de nos produits afin de rester compétitif et de pouvoir proposer une offre complète et une expertise précise dans l'industrie coutelière.  

Dans les années à venir on sait que l'on sera confronté à la numérisation, nous y sommes déjà et je crois que c'est ce qui fait que nous arrivons aussi à rester compétitifs, nous nous inscrivons déjà dans cette transition numérique. 

C'est une opportunité d'être face à cette transition, du moins nous le prenons comme tel.

Ce sont des projets passionnants même si extrêmement complexes. 

Pour finir on souhaite s'inscrire dans une démarche de croissance raisonnée.

On veut continuer de prendre soin de nos salariés, de conserver cette notion d'appartenance et de favoriser le bien-être au travail. 

Le petit mot de la fin pour Zeste ? 

C'était passionnant de rencontrer Stéphane et d'échanger sur des valeurs aussi fondamentales que la loyauté et l'appartenance au travail. 

C'était aussi tellement enrichissant d'échanger sur des projets environnementaux puissants que met en place l'entreprise pour s'inscrire dans une démarche RSE. 

Chez Zeste on s'entoure de partenaires qui s'engagent au quotidien pour faire mieux, à leur échelle. Et c'est toujours avec beaucoup d'humilité qu'on se dit qu'avec des partenaires comme GDD, on est à la bonne place.

Si l'interview vous a plu, n'hésitez pas à nous le dire en commentaire !  

0 commentaires

Laissez un commentaire