Livraison offerte à partir de 70 euros d’achats ! Livraison offerte à partir de 70 euros d’achats !
Accueil / Blog / Economie circulaire : rencontre avec Auriane Dumesnil des Canaux
Les Canaux économie solidaire

Economie circulaire : rencontre avec Auriane Dumesnil des Canaux

Vous l’avez peut-être remarqué, mais cela fait un moment que nous n’avons pas écrit d’interview. Aujourd’hui on se rattrape et vous proposant une rencontre avec Auriane Dumesnil ! 🤗

Nous avons rencontré Auriane quand les locaux de Zeste étaient situés à la résidence de l’eau. Si vous ne connaissez pas cet endroit, c’est le moment de lire notre article ! 

Peux-tu te présenter ?

Je suis Auriane Dumesnil, Cheffe de projet sensibilisation et innovation pour l’association des Canaux. Je m’occupe notamment de l’animation de la Résidence de l’eau et de la programmation événementielle de l’association.

Les Canaux, c’est quoi au juste ? 🤔

Les Canaux, c’est une association qui encourage l’émergence et le déploiement de solutions positives et innovantes pour construire l’économie de demain. Elle conseille, forme et accompagne les acteurs économiques engagés pour la solidarité et la planète, en France et à l’international 🌍

Les Canaux proposent pour cela des outils concrets et opérationnels pour les entrepreneurs et tous ceux qui souhaitent développer leur impact social et environnemental 🍃

Enfin, Les Canaux s’occupent également de l’animation de La Maison des Economies Solidaires et Innovantes, située près de Stalingrad (arrêt de métro). La Maison des Economies Solidaires et Innovantes est à la fois le siège social de l’association des Canaux, mais aussi son lieu vitrine.

Cet endroit consiste à accueillir et rassembler différentes personnes autour d’un événement (conférences, rencontres…) centré sur les nouveaux modes de production et de consommation 👍

Rez chaussée les canaux économie circulaire

Rez de chaussée, partie évènementielle (source : Les Canaux)

Depuis plusieurs années, une conscience écologique se développe. Chez Les Canaux, quelles sont les tendances des projets d’économie circulaire ?

Le secteur du bâtiment est très gourmand en ressources naturelles. L’habitat et le bâtiment durables sont désormais des enjeux fondamentaux pour la transition écologique. Cela passe notamment par le fait d’utiliser les matières premières à disposition, intégrer la dimension écologique et résiliente à nos bâtiments, favoriser la réinsertion par le travail, revaloriser les déchets du BTP etc. 🏗️

Le monde de la culture aussi s’empare du sujet notamment pour ses décors et ses installations. C’est un sujet porteur qui peut rentrer dans tous les secteurs d’activités ✔️

As-tu un projet d’économie circulaire qui te tient particulièrement à cœur ?

Oui ! La première fois que je suis rentrée dans la maison des Canaux j’ai été subjuguée par la fresque de William Amor et ses créations messagères. Il réalise des fleurs très réalistes et très poétiques à partir de sacs plastiques, de filets de pêches, de bouteilles et même de mégots de cigarettes. Il récupère et stocke ses déchets avant de les sublimer 🌸

William Amor Les Canaux

Création de William Amor au Grand Palais de Paris (source : Mairie de Paris)

Mais ce n’est pas tout : pour donner vie à ses créations, William s’entoure également de personnes en situation de handicap, « les petites mains d’or », à qui il transmet ses gestes, ses astuces et sa bonne humeur 🤗

Il paraît que la maison des Canaux a été entièrement rénovée en économie circulaire ! Peux-tu nous en dire plus sur ce projet ?

Oui, la Maison des Canaux se veut être une vitrine de l’économie circulaire !

95% des déchets qui ont été trouvés ici lors de sa rénovation ont été réutilisés dans le cadre de l’aménagement et plus de 20 entreprises circulaires solidaires y ont participé. Certains matériaux ont directement pu être réutilisés sur site tels que les chemins de câbles métalliques, les briques et les pierres. L’ensemble des produits utilisés sur le chantier ont été sélectionnés pour leurs propriétés écologiques ♻️

L’aménagement de la maison allie design, inventivité et réemploi, via des coussins en enveloppe de montgolfière, des luminaires en papier sulfurisé, des sièges en latte de sommier 🛋️

Les tables construites en chantier d’insertion ont été pensées pour être modulables en plus d’être durables. Les poignées de portes, les lavabos, et le mobilier non produit en économie circulaire ont été récupérés… On a voulu montrer qu’on pouvait faire du beau et design avec l’économie circulaire, et le résultat est bluffant ! 🤩

grande salle les canaux économie circulaire

Maison des Canaux, Grande salle (Source : Les Canaux, visitez la maison)

La Résidence de l’eau, en quoi ça consiste ? 💧

Initiée par la Mairie du 10ème arrondissement de Paris, et animée par les Canaux, la Résidence de l’Eau est un espace de coworking qui participe à la mise en œuvre du Plan Paris Pluie et du Plan Climat. En échange d’un espace de travail, les structures hébergées s’investissent dans des projets positifs locaux visant à rendre la ville de Paris plus résiliente*.

C’est avant tout un super laboratoire d'expérimentation pour les jeunes structures, et un lieu de rencontres pour les acteurs du développement durable. Nous sommes directement installés dans la Mairie du 10e, ce qui nous permet d’avoir des rapports privilégiés avec la collectivité et de pouvoir travailler ensemble main dans la main 🤝

Quand l’époque le permet on organise aussi des événements, des conférences pour sensibiliser le grand public au sujet de l’eau, la biodiversité ou encore la pollution plastique. 

résidence de l'eau les Canaux

Résidence de l’eau (Crédit : Mathieu Delmestre)

Concernant le plastique : comment chaque citoyen peut agir à son échelle pour réduire ses déchets plastiques ? 🧍

Réduire présuppose une bonne connaissance de sa propre consommation et de ses besoins essentiels, afin de s’extirper de la surconsommation et éviter au maximum le plastique 🧴

Éviter les produits suremballés, s’équiper au quotidien : gourde réutilisable, bento, couverts réutilisables. L'essentiel aussi est d’y aller par étape et de ne pas se mettre la pression. Pour franchir le pas :

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris sont prévus en 2024, soit la même année que la sortie de Paris du plastique à usage unique. Comment accueillir un événement de cette ampleur en ayant un faible impact plastique ?

Paris 2024 a fait de l’Excellence Environnementale un enjeu majeur pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024. En organisant des Jeux à faibles émissions carbone, Paris 2024 veut tout d’abord montrer l’exemple en s’alignant sur les objectifs de l’Accord de Paris, et aller plus loin, en contribuant à accélérer la transition écologique dans le sport, les territoires et les grands événements 💪

JO Paris 2024

Statues de femmes portant la flamme olympique (crédit : Sam Balye)

Les Canaux et Paris 2024 se sont d’ailleurs associés pour créer et opérer ESS 2024. Cette plateforme a pour but d’informer, mobiliser et accompagner les entreprises de l’ESS (économie sociale et solidaire) et les entrepreneurs à impact.

Ces derniers proposent des solutions environnementales innovantes. L’opération ESS 2024 consiste à faire bénéficier les entrepreneurs et les entreprises des retombées économiques de ce méga-événement 🎉

Enfin, la Ville de Paris est aussi particulièrement investie en tant que collectivité hôte des Jeux, à travers son programme héritage “transformations olympiques”. Ce programme entre notamment dans le cadre de la sortie de la France du plastique à usage unique, à l’horizon 2024.

Peux-tu nous en dire plus sur le projet Paris pluie ? Quels en seraient les avantages sur le long terme ?

Pour faire de Paris une ville durable adaptée au changement climatique et agréable à vivre, la gestion de l’eau de pluie est un enjeu essentiel. Le plan “Paris Pluie” vise à restaurer le cycle naturel de l’eau et à renforcer la présence de l’eau et de la nature à Paris☂️

C’est un défi collectif pour adopter de nouvelles façons de composer avec l’eau de pluie, pour le bénéfice de tous.

Paris pluie a de nombreux projets, dont notamment celui appelé “Pète ton bitume”. Ce dernier consiste à réduire le béton dans les espaces publics du 10ème arrondissement, et augmenter ainsi la végétalisation en ville 🌳

Les avantages de ces projets : rendre l’eau à la terre, plus de végétalisation et de biodiversité en ville, et donc plus de fraîcheur lors des épisodes caniculaires, mais aussi moins d’inondations… la liste est longue mais une chose est sûre : il n’y a que des avantages à respecter le cycle de l’eau 💧

Paris pluie recyclage eau

Crédit : Ricardo Resende

Quelques chiffres sur le gaspillage de l’eau ?

En 2017, le volume de pertes en eau par fuites sur le réseau de distribution d'eau avoisine 20 %. À l'échelle de la France, cela représente ainsi près d'un milliard de mètres cubes d’eau gaspillés par an. A notre échelle, une fuite de chasse d’eau par exemple gaspille 220 000 litres d’eau par an. Les chiffres donnent le tournis mais il faut creuser un peu pour trouver pire… 😮

Chaque année, plus de 300 000 milliards de litres d’eau servent à produire des aliments qui sont gaspillés, l’industrie textile est elle aussi très consommatrice d’eau et par-dessus tout pollue les rivières et les fleuves avoisinants 😢

Existe-il des équivalents à la résidence de l’eau dans le reste de la France ?

Pas à ma connaissance, mais je serai ravie que ce projet puisse faire des petits partout en France ! La collaboration public/privé est primordiale quand on veut changer les choses durablement, et ce mode de fonctionnement a fait ses preuves.

On espère que cette rencontre vous aura appris des choses sur l’économie circulaire en France et à Paris ! Aimeriez-vous que l’on fasse des interviews d’une personne en particulier ? On attend vos retours ! 🤩

 

Photo principale : résidence des Canaux

*La résilience urbaine (ici de Paris) peut se définir comme “la capacité à absorber une perturbation majeure, une catastrophe naturelle, en permettant (...) un retour à un état acceptable, le plus rapidement possible.” (source : IAU Ile de France, la résilience urbaine)

0 commentaires

Laissez un commentaire