OUS SOUHAITEZ FAIRE GRAVER DES GOURDES POUR VOS COLLEGUES ? RDV ICI VOUS SOUHAITEZ FAIRE GRAVER DES GOURDES POUR VOS COLLEGUES ? RDV ICI
Accueil / Blog / Éco-anxiété, comment lutter contre cette forme de dépression ?
Éco-anxiété, comment lutter contre cette forme de dépression ?

Éco-anxiété, comment lutter contre cette forme de dépression ?

Depuis quelques décénnies, des phénomènes climatiques se produisent causant ce que l'on appelle de l'anxiété climatique chez une partie de la population.

💡 Le saviez-vous ? D'après une étude réalisée auprès de 10 000 jeunes dans 10 pays par The Lancet en 2021, près de 70 % des jeunes de 16 à 25 ans ont déclaré être « très inquiets » ou « extrêmement inquiets » du changement climatique.

En effet, les jeunes générations sont celles qui se préoccupent le plus du réchauffement climatique.

Certaines personnalités publiques sont d'ailleurs représentatives de cette population comme Greta Thunberg, militante écologiste suèdoise qui s'est fait connaître au monde entier lors de sa prise de parole lors de la COP24 en 2018. (Si l'origine des COP vous intéresse, nous en avons rédigé un article.) 😉 

Bon revenons-en au fait. 

Nous avons décidé de vous décrypter dans cet article ce qui se cache réellement derrière l'éco-anxiété, qui est concerné et nos conseils pour y remédier. 

Allez, c'est parti !

Qu'est-ce que l'éco-anxiété ?

Tout d'abord, définissons ensemble ce qui se cache derrière le terme d'éco-anxiété. 

Si nous nous penchons sur la définition du dictionnaire Le Robert

"L'éco-anxiété se définit comme une anxiété provoquée par les menaces environnementales qui pèsent sur notre planète."

Manifestation écologique

Manifestation écologique : "Il n'y pas de planète B"

En effet, l'éco-anxiété c'est la contraction du mot "écologie" et du mot "anxiété" : il s'agit d'un sentiment de préoccupation ou d’inquiétude ressenti par certaines personnes et qui est provoqué par des bouleversements actuels ou des menaces environnementales, globalement, liées au dérèglement climatique🌍


Son origine

C'est dans les années 1970 que l'historien américain Theodore Roszak se penche sur la notion d'éco-anxiété. Il la définit comme "une peur par anticipation d'un événement catastrophique environnementale."

Quelques années plus tard, en 1990, c'est la journaliste américaine Lisa Leff qui reprend le terme d'éco-anxiété dans un de ses articles sur la pollution dans la baie de Chesapeake. 🇺🇸

Mais ce n'est qu'en 1997 que la médecin-chercheuse française en santé publique et en santé mentale, Véronique Lapaige conceptualise réellement la notion d’éco-anxiété.

"Si l’on veut combattre le réchauffement climatique, se sentir responsable est indispensable. Il ne faut donc pas voir l’éco-anxiété uniquement comme un problème mais aussi comme un moteur pour changer les choses."

Véronique Lapaige lors d'une interview pour National Geographic

Véronique Lapaige

Véronique Lapaige

L'éco-anxiété, simple peur ou véritable angoisse ?

En psychologie, il existe 6 émotions de base : la tristesse, la peur, la joie, la colère, le dégoût et la surprise.

Toutes ces émotions varient en intensité. Dans cet article, nous allons nous pencher sur la peur

D'après le dictionnaire de psychologie, la peur est définie comme unemotion déclenchée par une stimulation ayant valeur de danger pour l'organisme." 😨

En fait, dans la peur, nous ressentons quelque chose de néfaste qui s’approche, mais qui est susceptible de se dissiper.

Lorsque ce sentiment de peur s'accroît, il se transforme en anxiété. Selon le site anxiete.fr :

"L’anxiété est une émotion souvent ressentie comme désagréable qui correspond à l’attente plus ou moins consciente d’un danger ou d’un problème à venir. L’anxiété est un phénomène normal, présent chez tous les individus."

Si cette anxiété se transforme en véritable souffrance, avec des symptômes comme les crises d'angoisse répétitives, on parle alors de trouble anxieux (ils font partie des troubles mentaux qui nécessitent un diagnostic psychiatrique).

NB : Antoine Pelissolo, psychiatre et auteur du livre Les émotions du dérèglement climatique indique que le réchauffement climatique et les évènements liés peuvent impacter notre santé mentale, jusqu'à provoquer un deuil écologique. 

La notion de Solastalgie

Dans les années 2000, le philosophe australien Glenn Albrecht invente la notion de "Solastalgie". Ce terme définit un sentiment d'angoisse ressenti par certaines personnes face au dérèglement climatique. 

D'ailleurs, l'auteur Alice Desbiolles indique dans son livre intitulé : L'éco-anxiété: Vivre sereinement dans un monde abîmé :

"La solastalgie est l’expression du lien qui existe entre la détresse des écosystèmes et la détresse psychologique, quand la première engendre la seconde"

L'éco-anxiété: Vivre sereinement dans un monde abîmé par A. Desbiolles

Alice Desbiolles et son livre
(Source : Fayard)

La différence avec l'éco-anxiété

Même si le terme Solastalgie se rapproche de l'éco-anxiété, les deux notions sont différentes. 👇🏼

En effet, la première est considérée comme un véritable état dépressif, un stress pré-traumatique dont les symptômes peuvent être : la tristesse, l’anxiété, l’insomnie, l’anorexie ou encore la dépression. 

L'éco-anxiété, quant à elle, n'est pas un état dépressif mais une inquiétude vis à vis du réchauffement climatique. Les émotions ressenties ne sont pas les mêmes. 

Charline Schmerber, spécialiste de la solastalgie explique : 

"L'éco-anxiété est une réaction émotionnelle normale compte tenu de la situation et de l'ampleur de l'enjeu. Je dirais d’ailleurs que celles et ceux qui ne sont pas éco-anxieux ne sont simplement pas assez informés."

👉🏼 Si la solastalgie s'apparente à une forme de nostalgie (vision du passé), l'éco-anxiété, elle, se rapproche de la projection (vision du futur). 

Qui sont les principales victimes d'éco-anxiété ?

Les jeunes générations

Mais alors, qui sont les principaux concernés par l'éco-anxiété ? 🧐

Comme indiqué dans notre introduction, ce sont les jeunes générations les plus impactées par l'éco-anxiété. 👦🏻

C'est d'ailleurs ce que nous confirme un sondage réalisé en 2018 par IFOP sur "Les français et le réchauffement climatique" :

"Une écrasante majorité de Français déclare être inquiétée par ce phénomène (85%). Les jeunes adultes sont les plus préoccupés par la question climatique (93% chez les 18-24ans), tandis que chez leurs aînés l’inquiétude, bien qu’élevée, est moins unanime (80% chez les 65 ans et plus)."

Dans l'interview de National Geographic, Véronique Lapaige nous explique que les jeunes générations sont les principales victimes de l'éco-anxiété pour 2 raisons : 

👉🏼 La première, ce sont les réseaux sociaux.

Ils y sont davantage exposés car les médias se sont emparés de la notion d'éco-anxiété et le relaient sur internet.

Ils utilisent également les différentes plateformes pour partager leurs craintes publiquement. (Cela engendre un effet de groupe, par exemple : l'Effet Greta Thunberg)

Bande annonce du documentaire sur Greta Thunberg par BrutX.
(Disponible sur BrutX uniquement)

👉🏼 La seconde, ils sont nés avec.

Les jeunes générations victimes de l'éco-anxiété sont nées entre 1990 et les années 2000. (Pour rappel, la notion d'éco-anxiété est apparue dans les années 1990.)

Celles-ci ont donc toujours été exposées aux catastrophes climatiques et aux discours médiatiques parfois trop fatalistes. 

D'ailleurs, ce sont les jeunes femmes qui se sentent plus anxieuses face au dérèglement climatique d'après un sondage Ifop réalisé en 2022. 

💬 Selon Charline Schmerber, cela se justifie car :

"Les femmes ont des comportements plus orientés vers l’action que les hommes : elles ressentent davantage de responsabilité - surtout les mères de famille, qui n’agissent pas pour elles, mais pour leurs enfants - mais aussi de culpabilité"

Les Français sont-ils plus touchés par le phénomène ? 

Dans l'étude sur "L'éco-anxiété s'empare de la jeunesse" réalisée par Statista nous montre que de nombreux pays se sentent anxieux face aux changements climatiques. 

L'éco-anxiété s'empare de la jeunesse

Graphique sur "L'éco-anxiété s'empare de la jeunesse" réalisé par statista
(Source : Statista)

Cependant, l'éco-anxiété ne prend pas toujours la même place en fonction des pays. 🌍

Théo Verdier, auteur d’une étude sur le niveau de préoccupations des pays sur le changement climatique confie à Ouest France que :

"Le changement climatique est une priorité plus importante dans les pays du nord de l’Union européenne que dans ceux du sud ou de l’est."

Concernant la France, 67% des Français déclarent ressentir de la peur face à l’avenir. (Source : sondage IFOP)

Maintenant que vous savez tout sur l'éco-anxiété, comment pouvez-vous vous protéger ? 🔍

    • Limitez votre consommation des médias et croisez vos sources 📹
    • Désactivez vos notifications 🔔
    • Pratiquez la pleine conscience 🧘🏼‍♀️
    • Parlez-en autour de vous 🗣
    • Consultez un professionnel de santé pratiquant la thérapie cognitivo-comportementale🧑🏽‍⚕️

Et n'hésitez pas à lire les nombreux livres sur l'écologie dont nous vous avons déjà parlé sur notre blog.

Et vous, comment vous sentez-vous face au changement climatique ? Dites-le nous en commentaire. 👇🏼

0 commentaires

Laissez un commentaire