Derniers jours pour profiter de la livraison offerte avec le code LIVREZMOIGRATUITEMENT Derniers jours pour profiter de la livraison offerte avec le code LIVREZMOIGRATUITEMENT
Accueil / Blog / Dubaï : catastrophe ou transition écologique ?
Dubaï transition écologique

Dubaï : catastrophe ou transition écologique ?

Ancienne ville de pêcheurs, Dubaï a su en quelques décennies se développer de manière exponentielle pour devenir la métropole de tous les excès que l’on connaît aujourd’hui. Piste de ski ⛷️, construction d’îles artificielles, rien n’arrête son développement, même si cela signifie porter atteinte à l’environnement qui l’entoure.

Découvrons ensemble les conséquences écologiques de cette ville et ses projets en matière de développement durable. 🌴

Dubaï : un constat qui inquiète depuis les années 2000

En 2009, un rapport du WWF affirmait que Dubaï, situé aux Emirats Arabes Unis, faisait partie du pays avec l’empreinte carbone la plus élevée au monde. 

Ainsi, on estimait l’empreinte écologique des habitants à plus de 9 hectares par personne (surface pour subvenir aux besoins des habitants et à la fois absorber leurs déchets chaque année), tandis que la moyenne internationale recommandée ne devait pas dépasser les 2,1 hectares 📋

piste ski Dubai

Pistes de Ski dans le centre commercial Mall of the Emirates (source : Voyage-dubai)

Dans le film Home de Yann Arthus-Bertrand, sorti en 2009, on a également cette phrase qui résume l’impact écologique de la ville : 

”Dubaï n’a pas de champs, mais elle peut importer sa nourriture. Dubaï n’a pas d’eau, mais elle peut dessaler l’eau de mer au prix d’une énergie considérable. Dubaï a du soleil à n’en plus finir, mais elle ignore les panneaux solaires. (...) Rien ne semble plus s’éloigner de la nature que Dubaï, alors que rien ne dépend plus de la nature que Dubaï.” 🍃 

Depuis les années 2000, la ville s’est également lancée dans des projets de construction ambitieux, à savoir Palm Islands et The World, projets destinés à créer des îles artificielles luxueuses. Des projets dont l’impact environnemental a inquiété des ONG, dont notamment WWF.

Palm Island dubai

Palm Jumeirah, une des îles Palmier artificielles (Source : L’internaute)

Une catastrophe écologique 🌡️

A bien des égards, Dubaï se révèle être une ville aux conséquences environnementales catastrophiques

Si nous prenons par exemple les projets d’îles artificielles de Palm Islands (îles artificielles en forme de palmier), il aura fallu déplacer plus de 150 millions de tonnes de sable. La construction de ces îles a également provoqué la destruction d’une grande partie de la vie marine dans ces zones, où les autorités cherchent maintenant à réintroduire de nouvelles espèces 🐠

En parallèle, vous trouverez dans l'hôtel Atlantis un énorme aquarium rempli de centaines d’espèces différentes, pour totaliser 65 000 animaux marins (site Atlantis Dubaï) 

On ne compte plus les nombreux espaces de verdure ou dédiés au golf, espaces qu’il faut irriguer en continu face à des températures pouvant atteindre les 50 degrés 🐪

On ne vous parle même pas de la climatisation dans certains espaces commerciaux, par exemple la piste de ski construite en plein Dubaï Mall, le plus grand centre commercial du monde.

The World, le dernier projet d’envergure de DubaÏ pour la création d’îles artificielles, ambitionne notamment de construire des îles sur les thèmes des pays Européens. Ainsi, dans The Heart of Europe, quartier de The World, on trouvera une île sur le thème de la Suède, une autre sur l’Allemagne, l’Italie, la côte d’Azur, etc. 🌍

The World iles Dubai

The World, presque 300 îles artificielles (Source : Reddit.com)

Dans ce quartier, l’île Portofino accueillera une salle de neige, pour que les enfants puissent faire leurs propres bonhommes de neige, et l’île dédiée à Venise aura une Raining Street, où il pleuvra toute l’année en continu ☔

Comment croire à l’existence d’un projet durable pour l’environnement nous direz-vous ? Chez Zeste on s’est aussi penché sur la question. 

Dubaï : vers une transition écologique ? 🐌

Dubaï se veut être un modèle de modernité aux yeux du reste de monde, mais être un modèle passe également par une exemplarité en matière de durabilité.

Ainsi, de nombreux arguments sont mis en avant pour démontrer que Dubaï se veut durable :

  • Tous les espaces verts de The World ainsi que la Raining Street seront alimentés par de l’eau recyclée 💧
  • Aucun pesticide ni fongicide ne sera utilisé sur ces îles
  • The Heart of Europe va accueillir le plus grand institut au monde sur l’étude du corail, afin de réintroduire la vie marine dans les environs 🐙
  • Des projets de construction de panneaux solaires sont à l’étude.
  • En 2015, les Emirats Arabes Unis se sont engagés dans la COP 21 pour la réduction des émissions de CO2 📉

Malgré ces efforts pour tendre vers une ville plus durable, on a parfois du mal à voir le lien entre écologie et piste de ski… 

Néanmoins des projets en faveur de l’environnement commencent à émerger, en même temps qu’une conscience écologique mondiale se fortifie 💪

Et vous, que pensez-vous de Dubaï ? Vous voudriez que l’on parle d’autres villes dans le monde ? Dites-nous tout en commentaire ! ✍️

 

0 commentaires

Laissez un commentaire