Nouveau : toutes les gourdes Zeste sont à présent certifiées Origine France Garantie® 🇫🇷 Nouveau : toutes les gourdes Zeste sont à présent certifiées Origine France Garantie® 🇫🇷
Accueil / Blog / COP 26 et réchauffement climatique : on vous résume tout
COP 26 réchauffement climatique

COP 26 et réchauffement climatique : on vous résume tout

Il y a quelques semaines s’est tenue la COP 26, une réunion au sommet pour discuter des différents sujets liés au réchauffement climatique. Quels sont les sujets évoqués, les grands engagements pris ? On vous a fait un petit résumé des choses à retenir.

La COP 26 en quelques mots, c’est quoi ? 🍃

Pour faire simple, il s'agit d’une conférence annuelle sur les changements climatiques, au cours de laquelle les dirigeants des différents pays discutent des moyens et solutions à mettre en place pour limiter le changement climatique. Actuellement, on compte 197 pays représentés.

La COP 26 est la 26e édition de cette conférence, et s’est tenue cette année à Glasgow en Ecosse, du 31 octobre au 12 novembre.

Cop 26 réchauffement climatique

COP 26 (source : Le Journal du Dimanche, 11 novembre 2021)

De quoi parle-t-on à la COP26 ?

Au sens large, de divers sujets en rapport avec l’écologie ou le réchauffement climatique (si vous voulez comprendre les enjeux du réchauffement et de la fonte des glaces, c’est juste ici). 🌎

Cette année, les discussions ont principalement concerné :

  • les énergies fossiles (charbon, pétrole, ou encore gaz),
  • l’instauration à l’échelle mondiale d’une taxe carbone, avec la notion de “pollueur payeur” (les entreprises et particuliers avec un impact carbone important paieraient une taxe pour leurs rejets de CO2),
  • la déforestation 🌳
  • le financement d’une aide pour les pays en développement, les plus frappés par ces changements climatiques 

Quels sont les résultats au bout de deux semaines de discussion ?

Après de longues heures de négociation, les parties ont signé le “Glasgow Climate Pact”, un traité qui reprend les actions et marches à suivre qui devraient être mises en place. 

Néanmoins les résultats de cette réunion au sommet sont vivement contestés. Tandis que la Commission européenne reconnaît cette conférence comme encourageante et permettant de continuer les efforts engagés, de nombreuses ONG et activistes la jugent comme un échec avec des actions insuffisantes.

Tweet de la militante Gerta Thunberg à la fin de la COP 26 : “la COP 26 est terminée. En voici un bref résumé : bla bla bla. Mais le vrai travail continue par-delà ces murs, et nous n’abandonnerons jamais”.

Quels sont les points positifs pour limiter le réchauffement climatique ? 🌡️

Une des avancées que l’on peut notamment observer concerne les énergies fossiles. Jusqu’à présent, ces dernières avaient été absentes des précédents accords contre le réchauffement climatique. Une alliance d’une trentaine de pays (dont la France) a ainsi vu le jour, pour s’engager dans la fin des investissements à l’étranger pour les énergies fossiles.

Aussi, des engagements ont été pris pour limiter la déforestation et réduire les émissions de méthane, un gaz hautement polluant et responsable d’environ un tiers du réchauffement climatique, selon France Culture. Les accords prévoient de réduire les émissions de ce gaz de 30% d’ici 2030. 📅

Et les points négatifs ?

La Chine, qui est le plus gros émetteur de gaz à effet de serre au monde, ainsi que l’Inde, ne se sont pas engagés si loin dans l’alliance pour la fin des investissements des énergies fossiles. 

La Chine, dont l’électricité est produite à 60% grâce au charbon, a même augmenté sa production d’un million de tonnes par jour, selon un article de L’Express.

Ainsi, jusqu’au dernier moment, les deux pays ont débattu pour obtenir que le Pacte de Glasgow ne parle plus d’une “disparition” de la fin des énergies fossiles, mais plutôt d’une simple “diminution”.

De plus, les pays développés n’ont pas tenu leur promesse d’aider financièrement les pays les plus pauvres pour faire face aux changements climatiques. 

Selon l’ONU, les pays du G20 sont responsables de 80% des émissions de CO2. En 2009, ils s’étaient engagés à verser une aide de 100 milliards de dollars par an à partir de 2020 pour aider les pays les plus en difficulté. Néanmoins à ce jour, aucune aide n’a encore été versée. 💸

Et pour la suite ?

De prochaines réunions de la COP sont prévues en novembre 2022 en Egypte, et en 2023 aux Emirats Arabes Unis (si vous avez envie de jeter un coup d'œil à notre article sur Dubaï et la transition écologique, c’est par ici !)

Depuis la signature des Accords de Paris sur le climat en 2015, l’objectif est de contenir le réchauffement climatique à 1,5 degrés d’ici 2030. 🥵

Les pays sont maintenant plus qu’encouragés à renforcer leurs efforts pour limiter les effets du réchauffement qui, pour le moment, est estimé à environ 2,7 degrés d’ici la fin du siècle.

On espère que cet article vous a permis de mieux comprendre les débats de ces dernières semaines, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire juste en dessous ! 👇

0 commentaires

Laissez un commentaire