Livraison offerte à partir de 70 euros d’achats ! Livraison offerte à partir de 70 euros d’achats !
Accueil / Blog / Manger des insectes, une alternative alimentaire durable
manger des insectes comestibles

Manger des insectes, une alternative alimentaire durable

Ames sensibles s’abstenir : si vous êtes du genre à monter sur une chaise en voyant une araignée ou une fourmi, cet article va vous faire sauter au plafond 🐛

Même s’ils sont loin d’être le maillon le plus sexy de la chaîne alimentaire, les insectes comestibles s’affirment comme une alternative alimentaire durable sur le long terme ! Pourquoi ? On vous détaille tous les avantages à aimer ces petites bêtes.

Les insectes comestibles : une alternative durable pour l’Homme… 

Malgré leur petite taille, les insectes comestibles sont pourtant extrêmement riches en nutriments. Ainsi, pour la même quantité, les grillons contiendraient 3 fois plus de protéines que le bœuf ! Selon le Figaro, de nombreuses espèces d’insectes contiendraient 60% de plus de protéines brutes que certains animaux que nous connaissons bien, comme le poulet, le porc, ou encore le poisson 🐟

Autre avantage de ces petites bêtes : leur faible taux de conversion (autrement dit la quantité de nourriture donnée aux insectes pour leur masse corporelle augmente). 

Ainsi, selon le magazine 20 minutes, pour augmenter d’un kilo la masse corporelle d’un bovin, il faut lui donner 8 kilos de viande. Pour les insectes, le ratio est beaucoup moins élevé, avec seulement 2 kilos de nourriture pour produire un kilo d’insectes 🦗

insectes comestibles marchéCrédit : Harish Shivarama

Selon cette même source, ils émettent également de faibles quantités de gaz à effet de serre, soit entre 10 et 100 fois moins que les porcs. Enfin, ils ont évidemment besoin de moins de surfaces agricoles pour être élevés, et consomment 25% d’eau en moins 💧

Les entreprises ont également compris qu’il y avait de nombreux avantages à manger des insectes, et ont même décidé d’en faire leur mission. C’est le cas de Jimini’s, une entreprise française créée en 2012, qui vend des insectes entiers, ainsi que des barres protéinées, pâtes et granolas à base d’insectes.

….mais aussi pour les animaux et les végétaux ! 🐄

Ces derniers peuvent eux aussi profiter des avantages de ces petites bêtes, grâce à des produits transformés. Par exemple, des croquettes à base d’insectes existent déjà pour les animaux de compagnie.

Créée en 2011, l’entreprise Ÿnsect est le leader mondial de cette alimentation transformée. Entreprise certifiée B Corporation, elle élève des insectes pour ensuite les transformer en alimentation destinée aux animaux ainsi qu’aux cultures 🌱

Ici, le principe “rien ne se perd, tout se transforme” s’applique parfaitement. D’un côté, les insectes peuvent être consommés sous diverses formes (protéines ou huiles par exemple). De l’autre, leurs déjections sont aussi utilisées comme engrais naturel pour les plantes et les cultures 🌿

processus fabrication Ynsect

Processus d’élevage et de transformation d’Ÿnsect (source : Ÿnsect)

La législation européenne sur les insectes🧐

Malheureusement, dans l’Union européenne, la législation sur la consommation humaine d’insectes reste encore assez floue. Avant 2018, les insectes ne faisaient partie d’aucune législation, leur vente n’était donc pas interdite. Depuis cette date, un règlement est entré en vigueur à propos des “nouveaux aliments” consommés en Europe (dont notamment les insectes). 

Ce règlement, qui fonctionne un peu au cas par cas, interdit la vente de certains aliments sur le marché. En parallèle, d’autres entreprises comme Jimini’s qui vendaient déjà leurs produits avant 2018, peuvent continuer leur activité en attendant la validation de leur dossier sur ces “nouveaux aliments” 🦗

pack apéro insectes Jimini'sJimini’s - Le Pack Apéro

Cet exemple nous montre bien les difficultés européennes à démocratiser la consommation d’insectes. Néanmoins, ces derniers pourraient bien faire partie de notre alimentation au cours des prochaines décennies 🗓️

Les insectes : vers une généralisation en Europe ?

Selon la FAO*, d’ici 2050, il faudra augmenter notre production alimentaire de 70%. Dans le monde, près de 2,5 milliards de personnes consomment déjà des insectes. En Asie, l'entomophagie, ou le fait de manger ces petites bêtes, fait partie de l’alimentation classique des populations 🥢

En Europe au contraire, manger des insectes est loin de faire partie de notre alimentation quotidienne. Pour la plupart des gens, cela est même vu comme quelque chose de répugnant 🤮

Néanmoins, il ne fait aucun doute que cette alimentation, qui apparaît comme quelque chose de nouveau pour nous, va se démocratiser dans les prochaines décennies.

Des tests et études sont actuellement en cours en Europe afin de déterminer si les insectes ne représentent pas de danger en termes sanitaires 💊

insectesCrédit : Sara Codair

En 2012, une association interprofessionnelle de l’Union européenne a vu le jour sous l’acronyme IPIFF (International platform of insects for food and feed). Cette ONG, qui regroupe actuellement 75 membres dans 23 pays différents, a pour but de promouvoir l'entomophagie en Europe (Ÿnsect en fait d’ailleurs partie).

Au travers de rapports, l’IPIFF dresse les bonnes pratiques sanitaires à suivre pour la consommation animale et humaine d’insectes dans l’UE. Ces rapports sont principalement destinés aux professionnels du secteur ainsi qu'aux autorités et institutions Européennes. Le but ultime : développer ce secteur alimentaire, et influencer la législation Européenne sur la consommation d’insectes à plus large échelle pour les hommes et les animaux 📃

Du côté des consommateurs, bien que beaucoup soient réticents à manger des insectes sous leur forme originale, il existe de nombreux produits dérivés qui se développent. On pense notamment à des pâtes aux insectes, de la farine d’insectes, ou encore des barres chocolatées ! 🍪

De notre côté, on est curieux de voir quelle place vont prendre les insectes dans l’alimentation européenne, et s’ils réussiront à s’affirmer comme une alternative plus écologique !

Est-ce que vous avez déjà mangé un ver ou un scarabée ? Seriez-vous partants pour essayer des pâtes aux insectes ? On est curieux de voir vos réponses 🤪

 

*Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Food and Agriculture Organization)

0 commentaires

Laissez un commentaire