SPÉCIAL FÊTES : PERSONNALISEZ VOS GOURDES AVEC LA GRAVURE DE VOTRE CHOIX 🎅 SPÉCIAL FÊTES : PERSONNALISEZ VOS GOURDES AVEC LA GRAVURE DE VOTRE CHOIX 🎅
Accueil / Blog / Labels RSE : on vous dit tout !
Zeste certifiée B Corp, un label RSE

Labels RSE : on vous dit tout !

Depuis quelques années, les Français sont de plus en plus sensibles aux problèmes environnementaux, sociaux et économiques. Lorsqu’ils consomment, ils prêtent attention aux engagements de la marque ou de l’entreprise dont ils se procurent le produit ou le service. 

Mais saviez-vous qu’en France, 67% des Français ne savent pas ce qui se cache derrière la notion de RSE ? (source : statista)
Du point de vue des entreprises, seulement 2% d’entre-elles sont labellisées RSE ou publient des informations RSE. C’est très peu…

💡 Alors pour vous éclairer sur ces notions, nous avons décidé de vous rédiger un article sur le sujet.

3.2.1 … Vous êtes prêts ? 🤓

Tout savoir sur les labels RSE

Tout savoir sur les labels RSE

La Responsabilité sociétale des entreprises (RSE), c’est quoi ? 🤔

D’après le dictionnaire Larousse, la responsabilité sociétale des entreprises se caractérise par “l’ensemble des pratiques qu’adoptent les entreprises désireuses d’intégrer les préoccupations sociales, environnementales et éthiques dans leurs activités et leur stratégie.”

Il faut savoir que la RSE est encadrée par la norme ISO 26000. Cette norme a été créée en 2010 par un groupe de travail composé de représentants de gouvernements, d’ONG, d’industriels, de consommateurs… Contrairement aux autres normes ISO, sa mission est de guider les différentes organisations dans la prise en compte de l’impact sociétal et environnemental de leurs activités. Ce sont donc des conseils donnés aux entreprises et non des exigences  🌱

Mais alors, quels sont les labels RSE existants ?


La norme ISO 26 000 donne les directives à suivre mais elle n’évalue pas la qualité de la démarche RSE. C’est pourquoi les labels complètent la norme et évaluent les actions mises en place par les entreprises.

Rentrons dans le vif du sujet, vous saviez qu’il existait plusieurs typologies de labels RSE ?
Ils peuvent être : 
  • Généralistes. Ces labels peuvent être décernés aux entreprises peu importe leur secteur d’activité.
  • Sectoriels. Ces labels sont plus précis que les généralistes. Les enjeux sont différents d’un secteur à un autre. 
  • Spécifiques. Ceux-ci se concentrent sur un des aspects de la RSE, c’est-à-dire qu’ils peuvent être liés à la gouvernance de l'organisation, aux relations et conditions de travail, à l'environnement, aux consommateurs ou à la collectivité.

En tant qu’entreprise, obtenir à la fois des labels généraux et sectoriels peut se révéler judicieux car ils sont complémentaires.

On vous donne une liste non-exhaustive des labels RSE généralistes existants.

Du côté des labels généralistes, on retrouve : 

Le Label Lucie 26000. 

Il a été créé en 2007 par une association afin de valoriser les organisations engagées dans une démarche RSE. En effet, les entreprises souhaitant être labellisées doivent passer plusieurs étapes.
Quelles sont les étapes de labellisation ? 
  1. La formation. Les entreprises sont formées à la RSE afin de disposer de toutes les ressources nécessaires. 
  2. L’autoévaluation. Elles s’autoévaluent selon des critères donnés lors de la formation.
  3. L’audit externe. Un comité externe évalue les actions mises en place par l’entreprise. 
Suite à cela, les entreprises obtiennent des recommandations pour améliorer leurs démarches écoresponsables. La dernière étape consiste à rédiger un plan de progrès sur 3 ans (durée d’attribution du label) en prenant en compte les différentes recommandations données par le comité.
Aujourd’hui, en France, c’est plus de 600 entreprises labellisées Lucie 26000.


La communauté Lucie en chiffre

La communauté Lucie en chiffre
(source : Lucie 26000)

Positive Workplace. 

À l’origine, le fondateur du label souhaitait miser sur la qualité de vie au travail. Il a donc constaté qu’aucun label existant mettait réellement les parties prenantes au cœur de sa stratégie. Pour répondre à ce besoin, il a donc créé un label donnant la parole aux parties prenantes. 

Mais alors, qui sont ces parties prenantes ? 

Collaborateurs, clients, fournisseurs sont donc mobilisés lorsqu’une entreprise souhaite se faire labelliser Positive Workplace.

Quelles sont les étapes de labellisation ? 

L’entreprise doit procéder, dans un premier temps, à un audit réalisé sur la plateforme digitale PWP Manager. Ce questionnaire est basé sur la norme ISO 26000. Pour la seconde étape, Positive Workplace procède à l’envoi d’enquêtes anonymes aux principales parties prenantes de l’entreprise.

Suite à ces deux étapes, elle se voit obtenir une notation sur 100, répartit selon un pourcentage défini : 50% de la note concerne la note de l’audit puis 50% de la note correspond à l’enquête des parties prenantes. Pour être labellisée, l’entreprise doit obtenir un minimum de 50 points.

En plus de cette notation, l’entreprise se voit obtenir des étoiles. Si l’entreprise dispose d’une étoile, cela signifie qu’elle vient de débuter une démarche RSE. Si elle obtient 2 étoiles, cela signifie qu’elle a établi un bilan carbone. Enfin, si elle obtient 3 étoiles, c’est que l’entreprise a intégré dans ses statuts, sa raison d’être.

 

Label Positive Workplace

Label Positive Workplace
(Source : Positive Workplace)

 

B Corp 

Bon… peut-être que l’information est passée à la trappe mais oui nous sommes certifiés B Corp ! 🥳
On va vous en parler très rapidement car nous avons déjà réalisé plusieurs articles dessus. B Corp, c’est un label RSE international qui possède une communauté de plus de 5000 organisations labellisées. 

Quelles sont les étapes de labellisation ?
La procédure est assez complexe … Pour débuter la démarche, il faut remplir le questionnaire disponible en ligne accessible à tous et totalement gratuit. Celui-ci se base sur 5 thématiques : la gouvernance, les collaborateurs, la collectivité, l'environnement et les clients. Viennent ensuite les étapes d’audit et de vérification des éléments donnés. Pour obtenir ce label, l’entreprise doit atteindre un score de minimum 80.

(Pour en savoir plus, on vous invite à lire notre article : Zoom sur la certification B Corp 😉)

 

Zeste est certifiée B Corp

Zeste est certifiée B Corp

Vous l’aurez donc compris, les enjeux sociétaux et environnementaux sont au cœur des préoccupations des entreprises et les labels sont une bonne façon de récompenser tous les efforts fournis pour s’inscrire dans cette démarche RSE. 

Si l’article vous a plu et que vous souhaitez découvrir différentes certifications, on vous invite également à lire notre article sur la certification Origine France Garantie ou sur le label EPV ! 👈

N’hésitez pas à nous dire en commentaire quel label vous intéresse le plus ! 😉

 

0 commentaires

Laissez un commentaire