LIVRAISON OFFERTE 🎁 DES 70€ D'ACHAT LIVRAISON OFFERTE 🎁 DES 70€ D'ACHAT
Accueil / Blog / Être Zéro Déchet à Noël, c'est possible ?
Zeste- la bouteille réutilisable à vie - furoshiki

Être Zéro Déchet à Noël, c'est possible ?

La période des fêtes approche avec son lot d'emballages et de décorations (si vous n'avez pas finalisé vos cadeaux il ne vous reste que quelques jours). Une question se pose et trotte dans toutes les têtes: comment faire pour éviter les emballages à usage unique ?

On a une piste pour vous :

L'art du Furoshiki, l'emballage japonais

Certains font remonter cette technique japonaise de nouage et pliage au 8ème siècle avec des emballages en tissu qui servaient à envelopper des cadeaux ou effets personnels, le nom alors de la pièce de tissu était hirazutsumi "paquet plat" en japonais.

C'est la pratique du bain qui s'est répandue au Japon au 16ème siècle qui a rendu le furoshiki incontournable. En japonais Furo signifie bain et shiki étaler, cette pièce de tissu servait donc à envelopper les vêtements et ensuite était étendue par terre pour que les baigneurs se changent dessus.

 

Zeste - La gourde réutilisable à vie - furoshiki

 Kaihō Yūshō (1533 - 1615)

Le furoshiki a été remis au goût du jour en 2006 par le Ministère de l'environnement japonais afin de lutter contre les emballages plastiques et papiers à usage unique.

Nouer un tissu pour remplacer les papiers ou emballages que vous utilisez traditionnellement à Noël, vous vous dites sûrement pas terrible visuellement

Détrompez-vous, il existe différentes techniques assez simples qui vous donneront un super résultat et cerise sur le gâteau en procédant ainsi vous offrez 2 cadeaux et non un seul :

Zeste - la bouteille réutilisable à vie - furoshiki

 

Allez on vous a mis un petit tuto ci-dessous : 

Zeste - La bouteille garantie à vie - furoshiki

 Source : ministère japonais de l'environnement

 

Vous cherchez des idées de motifs ? N'hésitez pas à aller voir du côté de Lamazuna  ! Bonnes fêtes à tous !

.Pierre Tucoulat.

 

 

Source photo Giulia Bertelli

0 commentaires

Laissez un commentaire